INTERSCENE #1 Stop-motion animation short using miniature set, 3min 56sec, Wide/NTSC, 2011 

Qui ne pourrait à la fois demeurer charmé et angoissé devant ces décors de cave et de grenier donnant sur des dehors sans extérieurs, devant ces intérieurs confinés, ces étagères, ces caisses sombres et ouvertes sur la nuit américaine où les ombres et lumières ne sont que lunaires, ne sont que celles du "soleil noir de la mélancolie" cher à Gérard de Nerval, devant ces objets hétéroclites et de temps à autres totalement immobiles, vase, fauteuil, frisure, tabouret quittant subitement leur niche pour y revenir bientôt?

 

Qui ne pourrait à la fois demeurer charmé et angoissé devant ces modestes sculptures, ces jouets certainement, ces deux chevaux décapités se déplaçant aussi volontairement que mécaniquement tandis que tourne un petit manège au chapeau pointu et robe de suie et que plus loin, au centre de la vasque ronde un jet d’eau ne réussissant pas à jaillir vraiment, s'efforce pourtant d’y parvenir?

 

Sous des vapeurs volcaniques venues de nulle part pour y retourner, l’eau coule, s’écoule et fait déborder l’antique cratère...Battements d’un métronome, son arraché au violon, crissement continus, mélodies et clapotis.                                                                             

Jacques Cohen