Double Scene_ Mixed media, Various dimensions 2008

Galerie Crous Beaux-Arts, Paris, 2007

 

Par ces signes noirs qui meurent et renaissent de leurs cendres, par ces cendres - ces cendres défuntes qui s’épanchent pour rejoindre la tristesse d’un passé qui ne passe pas, par la dissolution lente de ces idéogrammes qui s’évanouissent dans la poussière de leurs larmes, par cette enfance qui revient et repart comme la mère et la vague, par ces mille lettres qui se perdent dans l’oubli d’une pluie somnambule, les "lunes de deuil" s’effacent dans la nuit.

 

Silencieuse elle dessine des cendres liquides hantée par le désir toujours neuf de "peindre l’eau dans l’eau".

 

 Jacques Cohen_ Text(Fr)Text(Kr)