Video – calligraphy with nine Chinese characters_series Single channel video, 2002-2006

 

1. «La lune est le livre le plus ancien», 4mn 30s, (mars 2002)

2. «Flamme jaune» du spectacle «Couleur sans couleur», 2mn 30s, (avril 2003)

3. «Double jeu: lecture «0»», 4mn 30s, (avril- mai 2004)

4. «Chunja rain I», 13mn 48s, (avril- mai 2004)

5. «Chunja rain II», 8mn 25s, (mars 2005)

6. «Chunja rain III», 25mn, (janvier 2006)

7. «Chunja rain IV», 8mn 45s, (mai 2006) 

 

In my playing area, time is measured by the flow of water, a stroke, a character, a verse, and an interwoven beginning and end. There, heterophonic waverings are formed. There always are lags and gaps between them because of the conflict and mixture of different strokes- whether lines or shapes. This poem "video –calligraphic with nine character" is in constant incompletion and flows like a linear melody that would reverberate to slowly disappear…(Artist’s note)

1. La lune est le livre le plus ancien, Single channel video, 4mn 30s, (mars 2002).

Le poème «Chunja moon» débute sur l’ouverture d’un cahier de calligraphie virtuel. Chaque deux lettre apparaît et disparaît graduellement.

2.Flamme jaune du spectacle Couleur sans couleur, Single channel video, 2mn 30s, (avril 2003).

La  plus brève des sept variations. J’ai employé presque tous les caractères exécutés (plus de 20) initialement dans la salle de bain.

La direction du mouvement de chaque caractère est uniquement descendante. J’ai changé la couleur de la lettre pour un jaune clair.

3.Double jeu: lecture «0», Single channel video, 4mn 30s, (avril- mai 2004).

Les deux caractères calligraphiques s’écoulent verticalement et s’y superposent les caractères japonais typographiques se déroulant horizontalement. 

4.Chunja rain I, Single channel video, 13mn 48s, (avril- mai 2004).

J’ai repris un motif et un seul mouvement, «descendant» d’un caractère chinois. Les petits caractères japonais et chinois tels 夢 (rêve),

死 (mort), 空 (vanité), 女 (femme) apparaissent au dernier moment.

5.Chunja rain II, Single channel video, 8mn 25s, (mars 2005).

Le mouvement horizontal et fluide de la vague s’avance lentement vers le caractère chinois qui disparaît peu

6.Chunja rain III, Single channel video, 25mn, (janvier 2006).

Les caractères chinois sont superposés à l’image abstraite du fond qui se déploie de manière aléatoire.

7.Chunja rain IV, Single channel video, 8mn 45s, (mai 2006).

Le ton de l’image devient gris (terne). Deux ou trois caractères se mêlent, de manière aléatoire avec l’image du fond et jusqu’à ce qu’ils deviennent indiscernables.